Rassemblé·e·s pour mieux respirer

Aubagne étouffe ! Il est urgent de privilégier la qualité de vie de tous sur la densification urbaine et le saccage de nos espaces naturels.

Arrêter la bétonisation de la ville qui est aujourd’hui livrée aux promoteurs immobiliers.
Arrêter l’artificialisation des terres et augmenter la végétalisation pour diminuer l’imperméabilisation des sols.
• Protéger les zones vertes.
Valoriser la place de l’Huveaune dans la ville et protéger le fleuve en sensibilisant les riverains à son respect et à sa réappropriation.
• Lancer un plan d’urgence de rénovation de la voirie prenant en compte la place des piétons et du vélo : état des lieux, priorisations.
• Réaliser de véritables pistes cyclables sécurisées et installer du mobilier urbain adapté.
Poursuivre le tramway vers Marseille via La Penne-sur-Huveaune.
Préserver la gratuité des transports publics, en exigeant de la métropole les moyens nécessaires à son existence, mais également son extension à l’aire urbaine et/ou départementale.
• Pour la voie de Valdonne, faire évoluer le projet vers un tram-train permettant une liaison Aix, La Bouilladisse, Aubagne, Marseille sans changements.
• Renforcer l’offre en transports en commun et développer leur usage.
• Créer des parkings relais.
• Travailler la politique de stationnement avec les habitants, les associations et les commerçants.

ENSEMBLE, PLUS D’IDÉES, PLUS DE FORCES, PLUS D’EFFICACITÉ !

Aubagne a ouvert la voie, dès 2009, avec la gratuité des bus. Faisons reculer la voiture pour offrir plus de place aux piétons et aux vélos dans la ville. Avec des aménagements qui garantissent leur sécurité. Faisons reculer le béton pour retrouver ce lien si particulier que notre ville entretient avec son environnement. Cela veut dire de nouveaux espaces verts, cela veut dire une ville arborée et agréable à vivre.

Samira Aguida