Rassemblé·e·s pour la citoyenneté

De nouvelles pratiques municipales sont à inventer pour permettre aux Aubagnais·e·s d’être partie prenante des décisions qui les concernent.

• Consulter les Aubagnaises et les Aubagnais en organisant une votation citoyenne sur les grands sujets ou sur demande d’une pétition réunissant au moins 10% des habitants (Référendum d’Initiative Citoyenne).
Intégrer les citoyens dans toutes les commissions municipales, notamment lors de la préparation du budget.
Multiplier les formes de participation : assemblées de ville, mise en place de conseils citoyens dans tous les quartiers, temps réservé à l’expression de la population à chaque conseil municipal, création d’un forum citoyen numérique communal…
• Redonner des moyens conséquents aux maisons de quartiers qui deviendraient, au-delà des activités proposées, des lieux de bouillonnement citoyen ouverts.
• Réserver une part du budget d’investissement pour des réalisations décidées dans les espaces participatifs.
Transmission vidéo en direct des séances du conseil municipal.
• Mise à disposition d’accès aisé de tous les compte-rendus de conseils municipaux et de commissions.
• Publication du montant des indemnités des élu.e.s.
• Création d’une commission d’éthique et de déontologie des élu·e·s composée de citoyens tirés au sort et d’experts désignés par la majorité et l’opposition du conseil municipal (lire « Engagements éthiques des élu·e·s »).

ENSEMBLE, PLUS D’IDÉES,
PLUS DE FORCES, PLUS D’EFFICACITÉ !

La crise de la démocratie n’épargne pas Aubagne. Elle exige des mesures fortes et innovantes pour permettre à chacune et chacun d’intervenir concrètement dans la gestion municipale. Nous proposons un changement complet des formes de participation, dans les quartiers et au niveau de la ville, et l’introduction du Référendum d’Initiative Citoyenne. La création d’une commission d’éthique et de déontologie éloignera toute suspicion de clientélisme et favorisera la transparence des décisions.

Clémentine FARDOUX