Procurations : mode d’emploi

Voter par procuration : mode d’emploi

En cette période toute particulière, et malgré le protocole sanitaire qui va être mis en place pour assurer la sécurité des votants et des membres des bureaux de vote, peut-être savez-vous déjà que vous ne pourrez pas ou ne souhaiterez pas aller voter. Et comme vous tenez à participer à ce scrutin, il est temps de vous préoccuper de votre procuration.

Il n’est pas nécessaire de justifier par un quelconque document la raison qui vous amène à donner procuration. Vous devez vous rendre, sans rendez-vous, dans l’un des trois lieux suivants, en possession de votre pièce d’identité, et avec quelques informations sur la personne à qui vous donnez procuration, votre mandataire (Nom et Prénom, date et lieu de naissance, adresse postale – à Aubagne obligatoirement – mais pas d’obligation pour votre mandataire d’être inscrit·e dans le même bureau  de vote que vous).

Il est possible, pour que la procédure soit plus rapide (et obligatoire si vous choisissez la gendarmerie), de venir avec le formulaire déjà rempli. 

  • Commissariat, 9 av Jeanne d’Arc (à deux pas de la gare), entre 8h et 18h de préférence.
  • Gendarmerie, 71 av du 19 mars 1962, entre 8h et 12h ou entre 14h et 18h (apporter le formulaire).
  • Tribunal d’Instance, La Malounière, avenue de Verdun (face au Groupe Provence) le mercredi et le jeudi entre 8h30 et 12h ou entre 14h et 16h30.

Il est probable qu’il y ait moins d’attente à la gendarmerie ou au tribunal d’instance qu’au commissariat.

Le jour du vote, votre mandataire se présentera dans votre bureau de vote, avec seulement sa pièce d’identité (pas d’obligation de présenter la vôtre).

Si votre état de santé ne vous permet pas de vous déplacer, vous pouvez faire établir un certificat médical en attestant, et l’envoyer au commissariat pour demander le passage d’un officier d’état civil à votre domicile pour recueillir votre procuration. Renseignements au 04 88 22 71 00.

La loi n° 2020-760 du 22 juin 2020 permet désormais à un mandataire de disposer de deux procurations, y compris lorsqu’elles sont établies en France, à compter du 23 juin, date de la publication de la loi au Journal Officiel. Les double-procurations établies avant cette publication au Journal Officiel ont été rejetées définitivement par la mairie et une des deux doit donc être redemandée au commissariat, au tribunal ou à la gendarmerie avant le 26 juin.

Si vous hésitez, que vous ne savez pas où en sera la situation sanitaire fin juin, sachez que vous ne risquez rien à donner procuration : si finalement vous pouvez aller voter, il suffira d’en informer la personne choisie et de vous rendre dans votre bureau pour voter : la procuration s’annulera par votre vote.

Mais ne tardez pas : le 28 juin approche et les derniers jours, l’attente peut devenir importante (ou le passage d’un officier d’état civil à votre domicile peut devenir impossible à organiser à la dernière minute).