RASSEMBLÉ·E·S
POUR AUBAGNE

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020

Ce que nous vous proposons

Aubagne doit retrouver au plus vite le chemin de l’intérêt général. Dans notre pays frappé par une crise sanitaire, économique et sociale exceptionnelle, nos propositions dessinent des pistes concrètes et inédites. Au cœur de notre projet, la solidarité, l’écologie et bien sûr la démocratie tellement mise à mal aujourd’hui !

Mettre en place une cellule locale de relance sociale et économique en vue de la création d’un service communal de l’emploi.

Renforcer l’action du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).

Arrêter la bétonisation de la ville (projets Berlioux, Camp-Major…) et l’artificialisation des terres. Sanctuariser les terres agricoles.

Remunicipaliser la restauration scolaire pour aller vers la gratuité des cantines et mettre du bio et des produits locaux dans les assiettes de nos enfants.

Agir au sein de la métropole pour préserver et étendre la gratuité des transports.

Rendre le centre-ville plus piéton, plus festif, plus vert et y maintenir les services publics (Poste, Logement…)

Végétaliser l’espace du Bras d’Or pour qu’il devienne un des poumons verts de la commune, en lien avec la réhabilitation de la piscine.

Créer une ferme municipale biologique et pédagogique.

Réduire les dépenses d’énergie communales de 20% sur 6 ans.

Installer des panneaux solaires sur les bâtiments communaux.

Mettre en place un plan vélo : voies propres, parkings, offre de vélo en libre-service.

Faire de la voie de Valdonne une véritable voie de transports en commun permettant les liaisons La Bouilladisse-Marseille, sans saccage du centre-ville d’Aubagne (tram-train arrivant en gare).

Réunir rapidement les Conseils de Quartier et construire leur évolution en conseils citoyens.

Créer une commission d’éthique et de déontologie des élus.

Mettre en place un Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) sur les grands sujets.

Entretenir et réhabiliter les équipements publics de proximité dans tous les quartiers.

Créer un lieu ressources pour les droits des femmes.

Lancer un programme de rénovation et d’embellissement de toutes les écoles publiques.

Soutenir la création locale et insuffler un nouvel élan culturel.

S’appuyer sur l’expertise et l’engagement des associations, créer des partenariats dans tous les domaines.

Ce que vous ne voulez plus

Stop ou encore ? Le 28 juin, il nous faudra répondre à cette question simple. D’où ce bref rappel du bilan 2014-2020 de Gérard Gazay.

Dans les 180 premiers jours, 10 mesures d’urgence pour remettre Aubagne debout !

10 raisons d’être Rassemblé·e·s pour Aubagne