Écologie : Une ville pleine de ressources

La commission du 23 janvier 2020 animée par Alexandre Latz et Yves Perrin-Toinin a travaillé sur des propositions concrètes pour faire entrer Aubagne dans le peloton de tête des villes les plus performantes en matière de développement durable.

Propositions du Pacte Transition

  • Impulser et financer une démarche collective de prévention, réemploi, valorisation des déchets
  • Mettre en place une tarification incitative à la réduction déchets
  • Développer les habitats participatifs et des éco-lieux accessibles à toutes
  • Limiter la place de la publicité dans l’espace public.
  • Créer une commission extra-municipale du temps long pour représenter les intérêts de la nature et des générations futures

Zéro déchet, zéro gaspillage

La lutte contre le « tout-jetable » est au cœur de la démarche Zero Waste. Elle vise à promouvoir des alternatives aux produits à usage unique qui peuplent notre quotidien et qui sont responsables de quantités considérables de déchets et d’une consommation irraisonnée des ressources planétaires.

  • S’attaquer au plastique et aux emballages jetables,
  • Mettre en place une solution pour les bio-déchets,
  • Adopter la tarification incitative,
  • Accompagner les initiatives dans le champ de la réutilisation et du réemploi,
  • S’attaquer au gaspillage alimentaire,,
  • Promouvoir les textiles sanitaires réutilisables,
  • Généraliser le tri à la source,
  • Agir via la commande publique de fournitures, services et travaux,
  • Accompagner les initiatives entrepreneuriales en matière d’économie circulaire.

22 mesures pour respecter la forêt

  • Réduire l’usage de soja dans l’alimentation animale et d’huile de palme alimentaire, en proposant une alimentation biologique, moins carnée, locale, de saison et équitable dans la restauration collective.
  • Interdire l’usage d’agro-carburant de première génération (huile de palme et de soja) dans les carburants et réduire la surconsommation de caoutchouc pour les pneus.
  • Réduire l’usage de bois énergie non durable, mener une politique de sobriété, d’efficacité énergétique et utiliser une alimentation à 100 % en énergie renouvelable selon des critères de durabilité stricts.
  • Mettre en œuvre des pratiques d’achats responsables de bois, de papier et de cuir pour les fournitures.
  • Gérer les arbres en ville et les forêts de la commune de manière durable.
  • Se doter d’une politique ambitieuse d’achats publics et d’une gouvernance adaptée élargie pour la mise en place du Pacte « Zéro Empreinte Forêt ».

Travaux de la commission écologie

Une filière déchets verts locale

Réduire, valoriser et se sensibiliser aux déchets.

1. Promouvoir Déchets verts collectifs : collectif + formation / sensibilisation + jardin partagé

  • Lien social, inter générationnel (école, …)
  • Amélioration des espaces verts
  • Lien avec les agents territoriaux : changement des métiers du service public
  • Permet sensibilisation

2. Mettre en place une filière de collecte des déchets végétaux par la mise à disposition de bennes ou de broyeurs dans les quartiers.

  • Dans tous les restaurants collectifs.
  • Lutter contre la production de déchets.
  • Trier/valoriser les déchets irréductibles en installant des poubelles de tri.
  • En contractualisant avec des associations pour leur donner les suppléments alimentaires.
  • En ayant des partenariats pour composter et méthaniser les déchets restants.

3. Aller vers la création d’une usine de tri méthanisation- compostage

  •  Restauration privée / déchets organiques / sensibilisation pour alimenter une centrale de méthanisation

Améliorer la gestion des déchets

Mettre en place une grande campagne d’information et de sensibilisation au tri sélectif, avec documents explicatifs et incitatifs, pour réduire la part des déchets non valorisable.

Propreté
  • Augmenter la présence des poubelles, poubelles canines,
  • Eau / Huveaune : (syndicat intercommunal de l’Huveaune)
  • Valorisation de l’entretien d’Huveaune
  • Être plus offensif pour dynamiser

Exemplarité à travers la commande publique et les services de la mairie, en particulier vis-à-vis du jetable

  • Faire des liens avec les associations s sur les manifestations publiques pour valoriser les déchets

Préserver l’environnement > sobriété sur les achats

  • Créer une recyclerie-ressourcerie créatrice d’emplois et d’activités, pour collecter les objets jetés ou abandonnés, en fabriquer de nouveaux et les revendre à des prix très accessibles.
  • Étudier possibilité d’un CAT sur compétence : filière verte locale

Biodiversité urbaine sur l’espace public

  • À chaque arbre enlevé, planter un fruitier
  • Création de verger urbain « libre »
  • Promotion des ruches urbaines, utilisation des toits publics, valorisant de la production locale

Agir sur le PLU pour protéger les zones vertes

Démocratiser l’écologie

  • Former, informer et créer commission du temps longs avec élus, agents et citoyens.
  • Mettre en place des commissions ouvertes aux citoyens et usagers
  • Créer une maison de l’écologie : Information sur les aides (précarité énergétique) / former les agents territoriaux à identifier les besoins et à les orienter / espace pour les associations et les expertises pour diffuser les pratiques, le savoir-faire existant / Service Public de la Performance de l’Habitat (loi Brottes 2013, loi transition énergétique 2015).
  • Rendre visible l’eau de notre environnement
  • Paix et écologie : Développer la culture de Paix

Contribution de la commission

  • Lutter contre la pollution visuelle vs association & information démocratie
  • Évolution des services publics (propreté, formation, sensibilisation)
  • Généraliser la participation en milieu scolaire aux espaces verts : jardins, jardins partagés
  • Quid formation aux métiers verts dans le bassin aubagnais (quid existence sur la Penne sur Huveaune, réflexion écoles de céramiques sur le traitement des déchets)
  • Valoriser à travers l’accès à la culture (théâtre, cinéma) des démarches éco-friendly (participation aux activités communes locales, maisons de quartiers)