Voilà nous y sommes !

Voilà nous y sommes !

Les Aubagnais.e.s se sont rassemblés en nombre à l’Espace des Libertés le 9 mars pour encourager les candidat·e·s du rassemblement des forces de progrès social, écologique et démocratique.

Ce dimanche 15 mars, dans quelques jours maintenant, si nous le voulons ensemble, Aubagne tournera le dos à la gestion désastreuse de ces six dernières années.

Si vous en décidez, Aubagne retrouvera sa qualité de vie tout en s’engageant sur les chemins aujourd’hui nécessaires pour répondre aux urgences de l’écologie, de la justice sociale et de la citoyenneté.

Vous êtes nombreuses et nombreux à partager cette espérance tout en regrettant la dispersion des candidatures qui se réclament des mêmes valeurs progressistes et dont les programmes ne sont pas si éloignés.

Vous avez raison. Seule l’union dans les urnes, dès ce dimanche, permettra d’écarter le maire rejeté, la candidate Macron en tenue de camouflage, mais aussi la menace de l’extrême-droite qui n’a jamais été aussi forte.

L’union pour Aubagne, avant toute considération personnelle, avant toute étroitesse partisane !

Cette conviction a déjà permis le rassemblement des Aubagnaises et des Aubagnais que j’ai le formidable bonheur de conduire et dont les deux tiers n’ont aucune appartenance politique. Ce qui est inédit dans l’histoire locale.

Il faut maintenant aller plus loin et permettre à toutes les sensibilités humanistes de se retrouver au second tour de cette élection municipale.

Cela exige qu’une dynamique unitaire s’affirme nettement dès le 15 mars autour de la liste la mieux placée pour assurer le succès commun.

Nous vous invitons donc chaleureusement à participer à ce mouvement citoyen qui l’emportera sur toutes les réticences et sur toutes les pratiques dépassées.

Ce 15 mars doit marquer la première étape du renouveau dont Aubagne a tant besoin.