Notre société est malade

Notre société est malade

Christian SIX est élu au Comité Technique de la Ville d’Aubagne. Il est également secrétaire du Comité d’Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT) qui a pour mission de contribuer à l’amélioration des conditions de travail ainsi qu’à la protection de la santé physique et mentale et à la sécurité des agents au travail.

Au nom du profit et de la toute-puissance, tout est permis.

Le secrétaire du CHSCT de la Ville d’Aubagne Christian Six dit son ras-le-bol de la violence avec laquelle certains exercent leur pouvoir au sommet de l’État comme dans notre commune. Il appelle sans ambiguïté les agents du service public aubagnais à faire le choix de la liste « Rassemblé·e·s pour Aubagne » le 15 mars.

En France alors que 9 millions de gens vivent en dessous du seuil de pauvreté, 10 % de la population détient la moitié du patrimoine total. Le patrimoine des milliardaires européens lui, a augmenté en moyenne de 19% en 2017.

Pourtant, près de nous, des gens vivent dans la rue, sont exploités, et ne peuvent plus se soigner. Les gens qui réclament leur dû sont maltraités, matraqués, éborgnés, emprisonnés alors que d’autres détournent, volent, fuient la justice en toute impunité.

Pour conserver leurs privilèges, le gouvernement En Marche et la quasi-totalité des médias nous mentent et nous manipulent. La démocratie est appliquée à coup de 49.3. Cette situation m’exaspère et me révolte. Nous ne pouvons pas éternellement avaler et valider toutes leurs volontés.

Au niveau local, même combat !

Tous les jours, notamment au sein du Comité d’Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT) de la Ville d’Aubagne, je m’efforce à soutenir mes collègues de travail. 

Parce que nous devons vivre et travailler sereinement, parce que nous ne devons pas être pénalisés pour nos idéaux, ou nos choix syndicaux, politiques, religieux ou simplement pour nos affinités. Parce qu’il nous faut plus de démocratie, de justice, de social et d’écologie. Pour plus de moyens pour le service public, pour un personnel titulaire et reconnu, je voterai pour le programme de « Rassemblé·e·s pour Aubagne ».

Parce que j’en ai marre sur mon lieu de travail de rencontrer des gens en pleurs, de constater des passe-droits, et de voir des gens qui se permettent insultes et menaces. Marre d’entendre des propos démagogues. Marre d’être pénalisé parce que je m’exprime.

Je ne voterai ni RN, ni la liste « Pour Aubagne » de Madame Barthélémy, qui a voté en faveur de la privatisation de la Cuisine centrale, qui propose l’élargissement sans moyen supplémentaire de la plage horaire des crèches et qui s’associe avec la République « En Marche ».

Je ne voterai pas non plus pour la liste LR qui est responsable du désarroi des employés municipaux, de la précarité des agents du service public aubagnais et qui ignore encore aujourd’hui le personnel du PIJ et leurs représentants du personnel.

Pour une reconnaissance de notre travail, pour le respect de nos personnes et de notre planète, pour notre liberté d’expression, j’appelle les agents de l’Éducation qui ont subi sans concertation la restructuration de leur service et le non renouvellement de contrat, j’appelle les aides à domicile qui ont été remerciées en grande partie, j’appelle les agents des services techniques qui sont maltraités, menacés, insultés, mis à l’écart, j’appelle les agents des crèches à qui on impose la mobilité, j’appelle tous les agents du service public aubagnais à ne pas se laisser manipuler. Je les appelle à voter utile « Rassemblé·e·s pour Aubagne ».

Dans l’isoloir, vous aurez le pouvoir de dire STOP !

Christian SIX, Secrétaire du CHSCT, élu CGT au Comité Technique